Cela fait longtemps que l’Ecosse exerce sur moi une drôle de fascination. Et plus particulièrement la région des Highlands. Ces montagnes mystérieuses, ces lochs mystiques, ces paysages sauvages, ces moutons par milliers, ces Écossais musclés en kilt… oups, je m’égare. 😁 Et évidemment, la fantastique série télévisée Outlander y est pour beaucoup dans mon intérêt grandissant pour ce pays et cette région.

N’y tenant plus, j’ai donc enfin décidé de visiter les Highlands en 7 jours en juin 2019. Seule sur la plus grande partie de mon voyage, sans permis de conduire, et avec une bonne paire de baskets. 💪

Et ce ne fut pas chose aisée que d’organiser ce séjour en Ecosse sans permis. Mais c’est tout à fait faisable grâce aux très nombreux trains et bus qui desservent le pays, ainsi qu’avec l’aide de compagnies organisant des visites guidées en minibus, telles que Rabbies.

Je vais donc vous donner ici mon itinéraire complet pour organiser votre propre voyage dans la région des Highlands en Ecosse sans voiture. Et croyez-moi, vous profiterez tout autant (si ce n’est plus), des paysages époustouflants des Highlands…

Ce que vous trouverez dans cet article :

En route !

PS : je vous invite à regarder les Stories Instagram que j’ai faites au cours de mon voyage en Ecosse pour découvrir encore plus d’anecdotes et d’impressions sur mon séjour, de détails sur les lieux à visiter, de photos et vidéos ! ➡ Story 1 & Story 2

🚈 De Londres à Glasgow à bord du Caledonian Sleeper

Des amoureux de train par ici ? Si vous me connaissez, vous savez que j’en fais partie. Etre dans un train à observer le paysage défiler tout en écoutant de la musique et en laissant mes pensées vagabonder fait partie de ces choses qui me rendent tout simplement heureuse. Et en Ecosse, j’ai été gâtée !

J’ai décidé de commencer fort en me rendant dans les Highlands non pas par avion, mais à bord d’un train de nuit. Je n’avais jamais expérimenté ça avant, et j’en mourais d’envie. J’ai donc embarqué à 22h30 pour un départ à 23h50 à bord du Caledonian Sleeper, pour me rendre de Londres à Glasgow…

Et quelle expérience ! J’avais une chambre individuelle avec tout le nécessaire pour passer une bonne nuit. Et oui, le lit était extrêmement confortable – j’aurais bien discrètement mis l’oreiller dans ma valise, tiens. J’ai adoré la sensation de mouvement dans mon sommeil. Si vous n’avez pas le mal du transport, c’est donc vraiment quelque chose que je vous recommande de tester au moins une fois dans votre vie.

Visiter Glasgow

7h22. Mon Caledonian Sleeper arrive à la gare de Glasgow Central après un petit-déjeuner ensoleillé à bord du Club Car – mon dieu, du soleil en Ecosse ?! 😲 Voilà un voyage qui commençait sous les meilleurs auspices…

Aussitôt ma valise déposée à l’hôtel, aussitôt dans les rues de Glasgow à explorer la ville à peine réveillée. Ce qui m’a plu d’emblée, c’est l’architecture. Certains édifices à l’esthétique Art nouveau sont vraiment magnifiques.

Les principaux points d’intérêts à visiter à Glasgow : l’université de Glasgow, le musée d’art de Kelvingrove, la Cathédrale Saint Mungo de Glasgow, le cimetière victorien Necropolis, la place piétonne Georges Square, l’hôtel de ville en visite guidée, Buchanan Street qui est l’avenue commerçante principale de la ville, le central commercial Princes Square Shopping Centre.

Où manger à Glasgow ?

Avertissement sur la gastronomie écossaise : alors oui, comme vous le verrez avec mon choix de restaurant ci-dessous, mon premier repas dans les Highlands fut dans un restaurant indien. Mais quand vous aurez vu la tête de la gastronomie écossaise, vous ne me jugerez plus. Je crois que je n’ai jamais été aussi contente de voir des vacances s’arrêter pour retourner à mon régime alimentaire. 😂 Sans dire que c’est mauvais, c’est surtout qu’il y a très peu de diversité et un grand manque de saveur.

Mister Singh’s India : alors si j’ai choisi ce restaurant, c’est en réalité parce qu’il revisite des plats écossais… à la sauce indienne ! Car je dois avouer qu’il y a malgré tout UN plat écossais dont je raffole. Le haggis. C’est une panse de brebis farcie : comprenez abats de mouton et autres choses fort ragoûtantes, mais mélangés à de l’avoine. Ce qui donne une texture et une saveur que, oui, j’adore. Ne me jugez pas non plus. Donc quand j’ai vu que Mister Singh’s India faisait des pakoras et des naans au haggis, je n’ai pas pu résister. 😋 Et vous savez quoi, c’était délicieux ! Donc pour ceux qui ont des papilles gustatives aussi aventureuses que les miennes, foncez.

Dans quel hôtel séjourner à Glasgow ?

J’ai passé deux nuits à Glasgow mais à deux moments différents de mon voyage, et j’ai donc décidé de tester deux hôtels.

C’est aussi là que se trouve mon coup de cœur de ce séjour dans les Highlands : le Motel One Glasgow. La décoration est vraiment superbe, et j’ai passé un très long moment au restaurant/bar de l’hôtel pour en profiter en toute tranquillité. J’ai aussi beaucoup aimé la chambre et le petit-déjeuner très complet.

Avant ça, j’ai séjourné à l’hôtel Alexander Thomson qui n’est pas mal non plus mais n’a rien de particulier niveau design. La chambre était néanmoins très confortable, et le petit-déjeuner offrait plein d’options originales et sympathiques si vous aimé manger salé le matin.

Ces deux hôtels sont en plus situés à quelques minutes à pied de la gare de Glasgow, donc un choix vraiment idéal.

Visiter l’île de Skye avec Rabbies

Comment aller dans les Highlands sans se rendre sur l’île de Skye ? Surtout quand vous êtes un(e) fan de Outlander. (c’est bon, je vous ai mis la chanson dans la tête ? 😇)

Mais visiter l’île de Skye sans voiture est la partie la moins évidente d’un séjour dans les Highlands. C’est pourquoi j’ai réalisé cette partie de mon voyage avec Rabbies, une compagnie organisant de nombreuses visites guidées en Ecosse (ainsi qu’en Angleterre et en Irlande), à bord de minibus.

Comme j’aime aller à mon rythme et que je préfère mon indépendance quand je voyage, je ne suis pas une grande fan des visites guidées en groupe. Mais alors là, ce circuit de 3 jours avec Rabbies m’a laissé un souvenir indélébile. 💙

J’ai eu la chance d’être accompagnée par deux de leurs guides touristiques écossais pure souche. Oui, oui, avec des kilts, toute la tenue traditionnelle, et surtout, l’humour, la gentillesse et la joie de vivre tellement propres aux Écossais.

J’ai tellement ri pendant ces 3 jours ! J’ai aussi appris énormément de choses – et croyez-moi, ce sont de sacrés conteurs. (Si vous voulez voir une vidéo très spéciale où j’ai challengé mes deux guides de vous enseigner des mots écossais, rendez-vous dans les Stories Instagram dont je vous ai mis les liens en intro. 😁)

Quant à l’île de Skye, ce fut mon endroit préféré de toute ma visite dans les Highlands. Les paysages sont grandioses, et il y a réellement quelque chose de magique dans l’air.

🚍 Vous pouvez réserver la visite guidée que j’ai faite via ce lien : l’île de Skye en circuit de 3 jours. En plus, ce circuit en minibus vous permettra aussi de voir le Loch Ness, Eilean Donan Castle et d’autres lieux très connus sur votre trajet de Glasgow à l’île de Skye.

Je vous invite à regarder les nombreux autres circuits offerts par Rabbies dans les Highlands, car vous en trouverez sûrement d’autres qui vous intéresseront tout autant !

Où manger sur l’île de Skye ?

Note importante : réservez, réservez, réservez. Je n’ai pu aller dans aucun des restaurants où j’avais planifié d’aller car il n’y en a pas des masses en comparaison du nombre de touristes. Sans réservation, l’attente sera donc très longue ! Appelez les restaurants qui vous plaisent au minimum un jour avant, plus si vous pouvez.

Chargrill : le meilleur restaurant de ma visite dans les Highlands. Pour le coup, je n’étais plus si déçue d’avoir essuyé plusieurs “On est complet” avant de trouver le Chargrill. C’est une cuisine traditionnelle écossaise mais revisitée façon gastronomique, et tout est tellement fin qu’ils ont même réussi à me faire aimer le black pudding !

Dans quel hôtel séjourner sur l’île de Skye ?

Tout comme pour les restaurants, il n’est pas évident de trouver un hôtel qui n’affiche pas complet sur l’île de Skye. Il y en a très peu, et vous trouverez essentiellement des maisons d’hôtes. Pour ma part, Rabbies s’est chargé de trouver et réserver le type de maisons d’hôtes que je souhaitais (vous trouverez toutes les informations à ce sujet sur les pages des circuits proposés). Et il n’aurait pas pu mieux choisir.

J’ai séjourné dans la maison d’hôtes avec l’hôtesse la plus adorable du monde. Il s’agit du Drumorell B&B, dans la ville de Skye (la plus grande de l’île où je vous recommande de séjourner). J’ai eu l’impression de me retrouver dans une série télévisée britannique tellement tous les clichés que je connais étaient réunis, pour le meilleur.

Je n’ai pas envie de vous “spoiler” si vous réservez une chambre dans cette maison d’hôtes, mais je suis certaine que vous serez tout autant enchanté que je l’étais de vivre une expérience aussi locale. 😉

De Glasgow à Mallaig

Le circuit Rabbies se termine là où il a commencé, à Glasgow. J’ai donc passé une nouvelle nuit dans la ville avant d’embarquer le lendemain matin dans un train à destination de Mallaig. Départ 8h23 pour une arrivée à 13h24.

Et c’est le plus bel itinéraire en train que j’ai fait dans les Highlands. Je vous recommande vraiment le voyage Glasgow – Mallaig pour profiter de paysages à couper le souffle pendant plusieurs heures. Ce trajet était même bien plus beau que celui pour lequel j’avais pourtant décidé de me rendre à Mallaig…

🚂 De Mallaig à Fort William en train Jacobite

Qui n’a jamais rêvé de monter à bord du train d’Harry Potter pour foncer à toute vapeur vers Poudlard ? En Ecosse, vous pouvez ! Eh oui, ce train existe réellement et porte le nom de Jacobite. Et évidemment, il était sur ma liste de choses à faire absolument dans les Highlands.

Mais je dois avouer avoir été un peu déçue. Vous ne pouvez pas choisir votre siège et j’étais malheureusement côté couloir. J’ai donc passé une grande partie de mon voyage debout entre deux voitures, à tenter de discerner quelque chose par les petites fenêtres et la tonne de végétation. Idée que je ne suis pas la seule à avoir eue, et j’ai eu la malchance de déserter mon poste avant le fameux viaduc de Glenfinnan. Poste que l’on m’a évidemment volé. 😞 J’ai pu voir le viaduc, mais pas dans les meilleures conditions.

Si vous voulez réellement profiter de ce voyage, je vous recommande de réserver des billets Jacobite en première classe. Certes, c’est plus cher, mais quitte à vivre cette expérience, autant la vivre pleinement ! Je n’avais pas vu d’avis à ce sujet avant mon voyage, et je tenais donc à partager cela avec vous pour vous évitez des déceptions. Et si le prix est trop élevé, ne vous inquiétez pas, il y a aussi des trains normaux qui effectuent ce trajet et vous permettront de voir le viaduc. C’est le cas du trajet Glasgow – Mallaig dont je vous parlais ci-dessus.

De Fort William à Inverness

Une fois de retour à Fort William, j’en ai profité pour visiter rapidement la ville. Elle est tellement petite que j’ai eu le temps d’en faire le tour en attendant mon bus pour Inverness. Je ne vous recommande pas particulièrement d’y rester plus longtemps, mais ça reste sympathique à voir et un bon endroit pour acheter quelques souvenirs.

Pour terminer cette journée, je suis donc cette fois-ci montée à bord d’un bus à Fort William à 17h40 pour une arrivée à 19h45 à Inverness. Un beau trajet que je vous conseille aussi car il vous permettra d’admirer plusieurs lochs de très près (dont le Loch Ness).

Visiter Inverness et ses alentours

Pour être tout à fait franche, je n’ai pas eu de coup de cœur pour Inverness. Il y a quelques lieux intéressants à voir, mais Inverness est surtout un bon endroit où séjourner pour aller explorer les alentours qui regorgent de lieux emblématiques. Je pense bien sûr au désormais très célèbre Clava Cairns, un cimetière ancestral datant de l’Age de Bronze où se trouve la pierre qui permet à Claire Fraser de retourner dans l’Ecosse du 18ème siècle, toujours dans la série Outlander.

Énorme déception. Bah oui, puisque je vous écris ces lignes depuis mon ordinateur du 21ème siècle, c’est bien que ça n’a pas marché… Pff ! 😂

Les principaux points d’intérêts à visiter à Inverness et aux alentours : Victorian Market, Leakey’s Bookshop, Champ de bataille de Culloden, Cairn de Clava, Château d’Urquhart, faire une croisière sur le Loch Ness.

Où manger à Inverness ? 

Hootananny : c’est un pub très connu où vous pourrez écouter des groupes jouer de la musique traditionnelle écossaise. La nourriture est tout aussi traditionnelle, et une fois n’est pas coutume, je vous recommande le plat de haggis.

Dans quel hôtel séjourner à Inverness ?

Il n’y avait plus d’hôtels disponibles pour mes dates car vous trouverez là aussi essentiellement des maisons d’hôtes à Inverness. J’ai donc séjourné à Eskdale Guest House, très bien pour une nuit, et la logeuse avec un fort accent écossais difficilement compréhensible était très sympathique.

Des Highlands à Londres : un retour riche en péripéties…

Ou plutôt comment j’ai terminé mes vacances encore plus crevée qu’en arrivant.

Pour l’anecdote et les dernières recommandations : une amie m’avait rejoint à Inverness, précisément sur le champ de bataille de Culloden – oui je sais, quel lieu de rencontre épique ! 😂 Et pour le retour nous avions prévu de retourner à Glasgow et, à partir de là, d’embarquer à bord du Caledonian Sleeper. Mais ce fut un poil plus compliqué…

Alors que l’on attendait patiemment dans la gare d’Inverness, mon amie qui regardait les panneaux de départ a soudain dit : “Je suis contente que ça ne soit pas notre train qui ait été annulé…”. Silence. Je venais de remarquer quelque chose. “Mais c’est notre train !! 😱”, je me suis exclamée en frôlant la crise cardiaque.

On s’en est aperçues juste à temps pour monter à bord du bus de remplacement qui nous a emmenées en 2h30 d’Inverness à Perth… L’objectif étant ensuite de prendre un train de Perth à Glasgow. Sauf que les minutes défilaient et que l’heure de départ dudit train se rapprochait. Et c’est littéralement 1 minute avant que le bus s’est arrêté.

“Qui prend le train de (je ne sais plus quelle heure) ??!”, j’ai vociféré depuis l’arrière du bus à la masse de gens qui nous bloquaient le passage. 😂 Quelques autres passagers tout aussi anxieux. S’est ensuivi une course dont j’aurais aimé voir les images ; un peu de musique épique par-dessus, et on aurait pu la glisser ni vu, ni connu dans Outlander. On courait, on sautait, on montait, on criait, on jurait… We dit it!! 🙌

Essoufflées, transpirantes, mourantes… on s’est laissées tomber dans les sièges de notre train (qui nous attendait au passage, ayant été averti de la situation… 🤣🤣🤣 Ne paniquez donc pas si ça vous arrive ! Ils sont bien organisés.). Direction Glasgow. Embarquement à bord du Caledonian Sleeper. 7h de trajet. Arrivée vers 7h du matin à Londres. Je ne vous décrirai même pas mon état. Oh, je m’en souviendrai de ces vacances et de ce dernier trajet !!

Heureusement, qu’est-ce que c’était beau…

Et c’est ici que s’achève ce guide des Highlands ! Laissez-moi un commentaire si vous avez des questions, des recommandations (restaurants, hôtels, bons plans…), ou simplement pour me dire ce qui vous a été utile. 😃👇

Ce blog vit grâce à vous, et c’est toujours un plaisir pour moi de prendre le temps de vous lire. Vous pouvez aussi partager l’article sur les réseaux sociaux ou auprès de vos proches pour inspirer plus de monde à découvrir les Highlands et ses mystères.

📌 « Pinez »-moi sur Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !22

4 comments

Répondre

Fan de la série Outlander, tu me fais très plaisir avec ce guide. Je compte bien t’imiter un jour, car je rêve de l’Écosse depuis un moment ! Bisous :-)

Répondre

J’attendrai ton propre ressenti avec impatience alors Nathalie ! =D Des bisous

Répondre

Coucou ma Dounette,
Bon… Est-ce nécessaire de te rappeler que j’A-DORE l’Ecosse et que j’aimerai vraiment m’y rendre un de ces quatre?!
En tout cas, sache que cet article me sera fort utile, le jour où ça arrivera. :) La série Outlander a accentué cet amour, je suis d’ailleurs déçue que la pierre ne t’ai pas transporté… Quel dommage également de ne pas avoir rencontré Jamie!
Sans rire, ce pays m’a l’air encore plus sublime en vrai!!! Au fait, as-tu pu vérifier ce qui se dit? (A savoir que les écossais ne portent rien sous leurs kilts? Hi, hi, hi)
Ne parlant que très mal l’anglais, crois-tu que ce voyage me soit accessible? Ce qui me fait le plus peur, c’est justement la barrière de la langue. De me perdre, de ne pas avoir de lieu où dormir, d’être pris au dépourvu en somme, je serai en panique totale…
Un très grand merci à toi ma Ophél, pour ces sublimes (et complètes) revues et photos, qui me font voyager par procuration. Mon vœu le plus fou: que je voyage en ta compagnie, my dear friend, et que tu sois mon guide. ♥
Je t’envoie plein de doux et froids baisers de ch’Nord et te souhaite une excellente journée. :*

Répondre

Coucou ma chère Laurine,
Ouii quelle déception de ne pas avoir rencontré Jamie hahaa, d’autant plus… qu’il a récemment participé à l’une des visites guidées de Rabbies ! 😲 > https://www.instagram.com/p/B3ot2dzjX-H/
J’enquête encore sur l’histoire du kilt… 🤣 Mais mes deux guides ont fait passer une chanson dans le bus qui éclaircit ce mystère… et tu dis vrai. 😜
Oh bien sûr que ce voyage t’est accessible malgré ton anglais ! Du moment que tu maîtrises les bases pour faire le check in à l’hôtel, commander à manger etc. tout ira bien. (pour le fait de ne pas savoir où dormir, je te conseille de faire comme moi et de réserver tous tes hôtels à l’avance en ligne) Et si tu souhaites faire une visite guidée comme j’ai fait avec Rabbies, tu peux trouver d’autres compagnies qui le font avec des guides francophones.
Avec grand plaisir, tu sais à quel point ça me rend heureuse de pouvoir vous faire tous voyager à travers mes guides. ❤ Et à quel point j’espère que ton vœu se réalisera !
D’énormes bisous de l’autre côté de la Manche

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...