Vincent Guerlais ptit beurre (4)

En vous parlant du salon Happy Happening, j’ai fait allusion au Salon du Chocolat et je vous avais promis un article qui allait envoyer du cacaoté… Eh bien, c’est parti !! Enfin, juste un instant. Avant de commencer je tiens à vous dire… BRACE YOURSELF DEAR READERS! … Voilà. C’est tout. On se retrouve un peu plus bas ?

Vincent Guerlais ptit beurre (1)

Lorsque je me suis rendue au Salon du Chocolat de l’année dernière, j’ai eu une révélation… Tous les meilleurs chocolatiers ne sont pas à Paris. (SCHOKING!) Bien sûr, je caricature, mais avouez qu’on aurait presque tendance à le croire à force d’être entouré des plus grands noms. Puis ma route à travers les stands a croisé celle de Vincent Guerlais. un chocolatier nantais. Et à la première bouchée de l’un de ses P’tit Beurre, je crois que la pensée qui m’a traversé l’esprit devait être à peu près celle-là  : “Pourquoi ?! Pourquoi il n’est pas à Paris ?! Qu’on lui fasse une place ! Qu’on déloge un bijoutier de la Place Vendôme ! Aux aaaarmeuh citoyens !!”

Mais… petit beurre, petit beurre… c’est d’un banal, me diriez-vous. Sauf que ceux-ci sont au chocolat. Et pas avec des pépites, hein ! DU chocolat ! En haut, en bas, sur les côtés, à l’intérieur !! Bon, vous avez saisi l’idée. Et en plus ils se déclinent en lait, noir… ou blond (vous connaissez ? C’est une folle innovation que l’on doit au chocolatier Frédéric Bau de la chocolaterie Valhrona et qui l’a inventée… bah, complètement par erreur en fait. Moi je dis, vive la sérendipité !).

Bref, je suis tombée raide dingue de ces faux petits beurres fourrés d’une crème de noisette du Piémont et d’un biscuit sablé. Et forcément, ça n’a pas manqué, j’en ai racheté une boîte au salon de cette année. On la déballe ensemble ? :D

Vincent Guerlais ptit beurre (2)

Vincent Guerlais ptit beurre

Vincent Guerlais ptit beurre
CROC…
Vincent Guerlais ptit beurre (5)
CROC-CROC-CROC !

Juste un peu déçue car ils n’étaient pas aussi “ouahou” que la première fois : j’ai eu l’impression qu’ils avaient tous pris un coup de chaud/froid… Et avec les photos je me rends vraiment compte qu’au niveau texture ça n’est pas tout à fait semblable à mon souvenir. J’imagine que le transport ne doit pas être évident, mais c’est bien dommage lorsqu’on met un certain prix. Allez, on se retrouve quand même l’année prochaine mes p’tits.

Par contre, s’il y en a une qui n’a pas pris de coup de chaud, c’est bien sa Tablette à partager. Ou pas d’ailleurs… pourquoi partager une chose aussi monstrueusement bonne, hein ? Bon, mais ça n’est pas mon genre, et j’ai allègrement partagé cette tablette qui vaut plus que le détour (et plus qu’un aller-retour Nantes-Paris !? demande-t-elle d’un air angélique…).

Vincent Guerlais tablette (1)
On va y aller étape par étape, pour vous habituez peu à peu à la vue de cette merveille en barre…

Vincent Guerlais tablette (2)

Vincent Guerlais tablette

Doucement, doucement, on y est presque…

Vincent Guerlais tablette (4)
Etape du sacrifice.
Vincent Guerlais tablette (5)
TADAAAAAAAAAAAAAAAM

Je pense que j’ai à peine besoin de vous décrire ce que contient cette tablette tant les images parlent d’elles-mêmes, mais quand on commence quelque chose il faut toujours aller au bout, nooon ?! (reprend son air angélique) Nous disions donc ! Une coque de chocolat noir, un caramel oooonctueux à la fleur de sel, du gianduja fondaaaant et des petites perles craquantes qui se rajoutent à ce mélange de texture dingo. Voilà voilàààà ! :D

Vincent Guerlais tablette (6)

Eh bien je crois qu’il n’y a rien d’autre à ajouter, hm ? Mmmmmmm…

Maintenant vous pouvez filer vous préparer un gros réconfort style chocolat chaud BIEN dosé.

Des bises très chocolatées,
Ophélie qui a toujours les mains gelées

Rendez-vous sur Hellocoton !4

5 comments

Répondre

Olalalalalalalal ça donne *** d’envie tout ça !!!!!!
Mais pk il est pas à Paris ???????

Répondre

Chère Ophélie, tout comme toi j’ai découvert Vincent Guerlais avec son p’tit beurre (le blond étant mon préféré, miam !). A la différence de toi, moi je suis à Nantes (VLAN ! :-) ) Mais tu n’as pas pleurer de cette distance parce qu’à notre grande époque, les chocolats peuvent voler jusqu’à leurs gourmands (Et pas qu’à Pâques) : http://www.vincentguerlais.com/les-gourmandises-expediables.html

Joyeuses fêtes de fin d’année chocolatées…..

Lawrence Unut.

Répondre

Chère Lawrence, merci pour ton message, j’espère donc que tu te régales bien régulièrement des délices de ce cher Guerlais, tu penseras à moi la prochaine fois, haha ! ;) Malheureusement en ce qui concerne la commande les frais de livraison sont très élevés, et la boite de P’tit beurre aurait tôt fait de passer à plus de 30 euros. :/
Je profite donc des chocolatiers parisiens à tous les coins de rue et j’attends (im)patiemment de retrouver la Tablette à Partager & co au prochain Salon du chocolat. ;)

Joyeuses fêtes de fin d’année à toi aussi, et peut-être avec une des belles bûches de Vincent Guerlais !

Répondre

Re, chère Ophélie :-) Si jamais je peux te rendre service pour faire baisser les frais du colis en allant directement à la source, n’hésite pas :-)

Belle soirée cacaotée à toi….

Répondre

C’est très gentil Lawrence !! Je ne l’oublierai pas si à un moment j’en ai envie. =)

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...