J’aime. J’adore. Plus encore. J’ai été ensorcelée, hypnotisée dès les 30 premières minutes, j’ai dévoré les 10 épisodes, versé 20 litres de larmes, utilisé 150 mouchoirs… Et vous savez quoi, l’aventure lacrymale s’arrêtera là. Parce qu’il n’y aura eu qu’une seule et unique saison. Et là, j’ai envie de hurler. Puis de pleurer encore un peu.

Je ne vais pas vous parler d’une série vue par un milliard d’habitants sur cette planète dont on vous rebat bien assez les oreilles (= Games of Thrones pour ceux qui seraient passés à côté de la déferlante). Pas d’un truc américain plein de globules rouges et plus si affinités. Mais d’une série historique comme seuls les Anglais savent en faire.

Les acteurs de The White Queen sont terriblement talentueux, les décors et costumes sont magistraux, les musiques envoûtantes… comment vous dire autrement que chaque épisode m’a transportée ?

L’histoire, qui se déroule durant la deuxième partie du XVe siècle et raconte la période pour le moins troublée de la Guerre des Deux-Roses, est parfois un peu complexe. Mais quand on aime, on s’accroche et on en vient à faire des recherches frénétiques sur notre ami Wiki ou à apprendre par cœur l’arbre généalogique pour se repérer parmi l’abondance de Richard, Henry et autres Elizabeth (ah mais c’est qu’ils se cassaient pas beaucoup la tête à l’époque !).

Ce que j’adore (eeeeentre autres. Parce qu’en fait je ne vois pas ce que je n’ai pas adoré), c’est cette multitude de personnages tellement anti-manichéens que vous ne savez plus de quel côté vous ranger. D’accord, la majorité sont un peu pourris… Mais en même temps, vous vous surprenez souvent à éprouver de la pitié pour un personnage qui vous sortez par les yeux à l’épisode précédent. Vous finissez même par l’apprécier. Puis vous l’aimez. Et finalement vous ne savez plus. Vous ne savez tellement plus que pour ma part, j’étais tout à coup incapable de dire qui j’avais envie de voir gagner, vivre ou mourir… (enfin, le truc énervant, c’est que je ne pouvais que me douter de la fin vu que la période suivante est celle des Tudor, qui a donné lieu à une autre série que j’aime-j’aime-J’AIME.)
Sans parler du fait que, pour une fois, ce sont les femmes qui tirent les ficelles de l’histoire et ne sont pas reléguées au rang de marie-couche-toi-là…

Et voilà, c’est fini. Au bout de 10 épisodes qui vont à toute allure et auraient mérité d’être traités en 2 saisons. Et vous savez pourquoi ? Pas assez d’audience. Et ça… ça me AAAAAAARRRRRRGGGGG !!

Ca avait besoin de sortir.

Et le pire, c’est que je crois en connaître les raisons (bien que la série, tirée d’un livre, était prévue pour ne durer qu’une seule saison, elle aurait pu être prolongée si elle avait rencontré le succès escompté !). A peine quelques tâches de sang dans The White Queen, pas une seule scène WTF dans le sens premier du terme… ce qui est infiniment reposant. N’enlève rien au grandiose de la série, bien au contraire. Mais enlève une bonne partie du public.
Et ça me débecte d’apprendre que des scènes de violence/sexe ont dû être rajoutées exprès pour les Américains. Franchement, c’est quoi cette surenchère permanente ?! J’ai le sentiment que la trame de l’histoire devient secondaire aux yeux d’un certain public, que la seule chose qui les collent à l’écran sont des scènes soit quasi-pornographiques soit à la limite du vomitif.

Et c’est pourquoi je n’arrive pas à aller au-delà du 3ème épisode de GoT alors que je trouve l’histoire en elle-même génialissime, bon sang (c’est le cas de le dire) ! Mais à chaque changement de décor, j’en suis à me demander quelle scène de torture pleine de tripes et boyaux va encore sortir de mon écran. Et j’en ai marre.

Enfin moi je-je n’sais pas ! Je n’sais pas où on va ! Mais on y va, ah ça oui, on y va ! (droit d’auteur : José dans Scènes de ménage)

Vous en pensez quoi ? Vous trouvez aussi qu’ils vont trop loin maintenant dans des séries TV pourtant grand public ?

Quoi qu’il en soit, si vous aimez les séries historiques et romanesques, que vous êtes en manque de belles histoires chevaleresques, je vous en conjure, regardez The White Queen !!

Rendez-vous sur Hellocoton !6

4 comments

Répondre

j’adore aussi! Il me reste plus que deux épisodes , je vais les savourer s’il n’y a pas de suite prévue

Répondre

^^ Oh oui, déguste-les minute par minute ! :)

Répondre

Waouh. Je suis une grande fan de séries historiques et tu m’as donné très envie de voir celle-ci, même si il n’y a qu’une seule saison. J’ai arrêté GOT pour les mêmes raisons, j’en faisais des cauchemars… mais il y a quand même quelques séries qui captivent les foules sans violence, comme Downtown Abbey

Répondre

Je suis vraiment ravie si j’ai pu te donner envie de regarder “The White Queen” Fanny ! Tu me diras ce que tu en as pensé si tu la regardes. =) Mais si tu aimes les séries historiques et que tu fais comme moi des cauchemars de GoT, pas de doute qu’elle te plaira !
Et oui, Downtown Abbey a vraiment réussi un tour de force… J’ai presque envie de dire qu’ils ont initié ce mouvement des séries plus posées et qui arrivent à captiver des millions de téléspectateurs.

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...