« Privé de dessert ?! Nan mais comment ça je suis privé de dessert ?? » Pas de panique les glucivores, chez Privé de Dessert, du Saint-Honoré, du Cannelé et du Fraisier, en veux-tu en voilà ! Enfin, oui… et non. Le concept de ce restaurant ouvert en septembre 2013 ? S’inspirer de grands classiques sucrés pour les décliner… en version salée. Et pas d’a priori s’il vous plaît ! Avant de dire « j’aime pas », on goûte avec les yeux…

Mais on commence par la déco juste le temps de s’ouvrir l’appétit :

 

Epuré, lumineux… ah oui, et à deux pas de la rue des Martyrs, je valide l’ensemble.
Mais on ne va pas manger les couverts, hein ! Place au verdict culinaire.

Une belle entrée en matière

Le Paris-Brest…
… qui ne fera pas brutalement grimper votre taux de glycémie. Gambas, légumes frais, émulsion coco-citronnelle… c’est léger, c’est frais, c’est bon-bon-bon.


La Religieuse…

… a endossé les habits des cardinaux. Rouge… très tomate. La crème de mozza et le basilic se marient assez bien, mais je garde une grosse préférence pour mon entrée.

Les deux mains dans le plat (parce que c’est vraiment trop bon)

La Nougatine !!! 
Alerte au délice ! Filet de bar, aubergine confite, caramel à l’ail et aux mendiants… en grande fan des mélanges sucrés-salés, j’ai littéralement succombé. Rien que pour ce plat j’y retournerai sur-le-champ !

 

 

Non mais regardez-moi ça...
Non mais regardez-moi ça…


Le Saint-Honoré…

… fut largement honoré. Dégusté, savouré, dévoré. Moi qui ne suis vraiment pas une amatrice de burgers, et encore moins de chantilly (je sais, vous êtes choqué), cet épais burger avec sa chantilly d’oignons confits m’a fort bien séduite. Et alors que je suis aussi loin d’être une adepte des frites (votre état de choc augmente encore d’un cran), les deux churros salés qui remplacent le traditionnel cornet sont un régal régressif.
 

Et pour ceux qui ne pourraient vraiment pas résister, des desserts bel et bien sucrés sont malgré tout proposés ! (autant éviter de frustrer les inconditionnels de la petite note sucrée en fin de repas) De vrais desserts, mais aussi certains qui revêtent la forme… bah, de plats salés tant qu’à faire !

Bon, pour le coup je me suis réellement privée de dessert puisque je me suis arrêtée au plat, mais vous pourrez tester les spaghetti à la bolognaise, en réalité une tarte au citron meringuée ! Malheureusement, je n’aime pas la tarte au citron (état de choc sans retour), donc j’incite vivement Privé de Dessert à confectionner d’autres plats sucrés en trompe l’œil salé pour aller au bout de leur démarche ! :)

Mais vous l’aurez compris, j’y reviendrai avec grand, très grand plaisir…

Et vous, tenté, circonspect… ? Vous en connaissez d’autres des concepts qui sortent de l’ordinaire culinaire ? Si oui, je suis preneuse !

4 comments

Répondre

Très belles photos !
ça a l’air trop bon !!!

Répondre

Merci ! Ca a l’air et ça l’est ! :D

Répondre

Olala !! La déco est magnifique et tes photos me donne vraiment envie :D
J’aime bien ce genre d’article ca change un peu ^^
Bisous

Répondre

Merci beaucoup AnnaLynne ! C’est un plaisir de savoir que ce genre d’article plaît ! Je ne manquerai pas de te faire découvrir d’autres restaurants. ;)
Bisous

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...