Le manteau éphémère, vous connaissez ? Allez, je suis sûre que ça vous dit quelque chose… On ne parle pas d’un label breveté ou d’un quelconque concept déposé. Non en fait, je viens tout juste de l’inventer. C’est assez simple : c’est ce manteau parfait, beau et pas cher (accessoirement chaud), dont vous rêviez depuis l’été, qui apparaît un peu comme dans un rêve au beau milieu d’une allée de vêtements…

AAALLELUIA
(ne mentez pas, ça vous le fait aussi. Sinon je vais consulter.)

…puis qui disparaît petit à petit entre vos doigts. Tel un songe évaporé. Enfin, de bien belles tournures pour en conclure que votre manteau Mango, bah, il part en lambeaux. Il peluche, il « perd ses poils », il s’effiloche, il s’accroche corps et laine à votre sac !!

 
A chaque jour glacé qui passe, l’épaisseur se réduit petit à petit, de telle sorte que vous finirez le premier jour du printemps avec absolument plus rien sur le dos, si ce n’est une trame de tissu qui connut jadis une profusion de laine.

 
Tout un concept vous dis-je. Entre l’obsolescence programmée et la fleur qui se fane doucement, mais sûrement. Entre le cercle vicieux et le cycle de l’achat. Ah, poésie, quand tu nous tiens.



Place à quelques idées pour l’hiver…

3 comments

Répondre

« Concept » bien trouvé :) ce qui illustre parfaitement notre société de consommation. Pour ma part, j’ai également fait l’expérience du manteau éphémère chez Camaïeu :)

Répondre

ah ah c’est exactement ca !
j’ai acheté ce manteau en gris et en noir… le gris bouloche grave et ne ressemble plus à rien par contre le noir parfait pour un hiver de plus :)

Répondre

J’ignorais qu’il existait en noir, c’est une chance que celui-ci puisse traverser un hiver de plus ! ;)

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...