Lorsque j’ai appris qu’Angéline Mélinillustratrice on ne peut plus parisienne, exposait quelques-uns de ses dessins, je me suis précipitée sur mon OneNote (avec lequel je vis une grande histoire d’amour) pour noter l’événement et faire fissa quelques questions pour un petit portrait. Illustratrice du magazine en ligne de l’actualité parisienne Do It In Paris dont je raffole, Angéline vole désormais de projet en projet (parmi lesquels Etam Lingerie, Pennyblack ou encore Hugo Boss).

Je me suis donc rendue à la galerie du Village Saint-Honoré pour vous dégoter une interview tranquillement posée dans son bel espace d’exposition, entourées de ses midinettes ultra-féminines.

Quelle Parisienne de tes illustrations es-tu ?

La Parisienne un peu “cliché”. Celle qui est toujours super lookée, toujours avec ses talons de 15cm et la dernière tenue à la mode ! Celle qui va prendre un café en terrasse et qui se déplace en Vélib’, en Vespa ou en Smart.

L’illustration qui lui correspond le mieux : la fille en vélo, toujours en train de courir à droite à gauche dans tout Paris !

Si tu devais être une paire de chaussures ?

Ouhlàlà je ne serais pas UNE paire de chaussures… je serais TOUTES les paires de chaussures ! (rires) Comme pour beaucoup de femmes, c’est mon petit péché mignon. C’est ce dans quoi je voulais travailler en fait, je me voyais devenir styliste chaussure. J’ai d’ailleurs fait un stage pour Marc Jacobs et Bruno Frisoni, donc vraiment la chaussure de créateur, la chaussure de défilé… C’est pourquoi j’aurais du mal à me définir en une paire de chaussures !

Ton adresse mode fétiche à Paris ?

Depuis quelque temps, j’aime beaucoup les dépôts-vente. J’ai un gros faible pour Violette & Léonie (rue de Poitou dans le Marais), parce qu’on trouve des pièces de créateur qui ne sont pas très abordables en magasin, et là il y a une bonne sélection. Sinon je vais chez Zara comme tout le monde parce que ça correspond au budget. C’est plus facile de mettre moins d’argent et de faire tourner davantage sa garde-robe, plutôt que d’acheter moins de pièces très chères et de la faire tourner moins souvent.

Ta gourmandise parisienne ?

Alors surtout pas les macarons ! Je suis un peu à contre-courant de toutes ces “tendances”. C’est comme le Iphone… surtout pas !! (rires) Je n’aime vraiment pas avoir les mêmes choses que tout le monde. Non, je pense que ma gourmandise parisienne restera le pain au chocolat. Ou la baguette de pain bien fraîche, toute chaude… il n’y a rien de mieux !

La gourmandise pas très parisienne : le donut au chocolat de chez Starbucks ! Le Starbucks c’est un peu comme ma seconde maison, j’y travaille souvent et je donne même rendez-vous à mes clients là-bas.

Une journée idéale à Paris ?

Du shopping, des amis, un Starbucks, une expo ou un film, et puis me balader dans Paris tout simplement. J’adore le centre de Paris, les quais de Seine, le Marais… ce sont mes quartiers fétiches.

Une phrase et une seule pour définir Paris…

Faire ce que tu veux… quand tu veux !

Un petit conseil pour les illustratrices qui débutent ?

Croire en son travail et le défendre jusqu’au bout. Surtout ne jamais baisser les bras. Après c’est la chance et le hasard qui font que ça marche plus ou moins vite… Mais à partir de l’instant où on aime ce qu’on fait, je pense que ça vient forcément à un moment donné. Il faut juste savoir patienter, c’est vraiment la passion qui est le plus important.

SAM_1048

SAM_1050

SAM_1058

SAM_1043

 SAM_1055
 SAM_1052
SAM_1053
SAM_1051
Rendez-vous sur Hellocoton !3

1 Commentaire

Répondre

Le genre d’illustrations que j’aime !

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...